La « Dame aux Pieds Nus » enthousiasme le monde entier depuis 40 ans !

L’organiste et chanteuse de Jazz américaine, est née le 3 juillet 1938, à Dorothy, dans l’État du New Jersey. Fille aînée d’un pasteur itinérant, elle grandit dans l’ambiance des Gospels et Negro-spirituals, où elle puisa toute sa sensibilité instrumentale et vocale.

Après être passée par la prestigieuse Manhattan School of Music, elle étudie au Conservatoire de Fontainebleau (France) avec Nadia Boulanger. Rhoda Scott associe des aptitudes classiques à un grand talent pour le Jazz et la musique religieuse. Cette ambassadrice de l’Orgue Hammond, enthousiasme un large public à travers le monde. Elle a joué avec les plus grands, Ray Charles, et aussi George Benson, Count Basie, Ella Fitzgerald, Sarah Morrow… Surnommée « The Barefoot Lady » (La Dame aux Pieds Nus), Rhoda Scott fut découverte à New York par Count Basie qui l’engagea aussitôt dans son Club de Harlem. C’est là qu’Eddy Barclay et son complice Raoul Saint-Yves, toujours à l’affût de nouveaux talents, lui proposèrent de venir à Paris, où ce dernier l’engagea dans son Cabaret, le Bilboquet, à partir de juillet 1968.

Elle épousa, le 3 octobre 1969, à l’Église Américaine de Paris, Raoul Saint-Yves, ancien acteur et chanteur (surnommé « le garçon de café chantant »), décédé en 2008. Rhoda Scott s’est notamment produite à l’Olympia, en première partie d’un tour de chant de Gilbert Bécaud au début des années 1970.

Elle enregistra un concert peu de temps après dans ce même Music-Hall. Rhoda possède un talent complet qui la rend aussi à l’aise dans la Musique Classique que dans le Jazz, dans les Gospels ou les Blues. Douée d’une mémoire musicale exceptionnelle, elle connaît plus de 1.000 morceaux par coeur et compose la majeure partie de son répertoire ! D’ailleurs, elle ne s’impose jamais de programme pour une soirée et joue selon son inspiration du moment et surtout selon la réaction du public.

Elle a créé, à l’occasion du Festival de Vienne 2004, le Quartet Lady, avec lequel elle a tourné dans les Clubs de Jazz. Rhoda Scott aime beaucoup la France et possède une propriété à Coulonges-les-Sablons dans l’Orne, où elle réside régulièrement. Elle est aussi marraine du chœur de l’Université du Mans. Son batteur fétiche, Thomas Derouineau, est un percussionniste surdoué qui a déjà joué avec la plupart des grands musiciens de Jazz. Il est également versé dans tous les styles de musique, y compris Hip Hop, Rock, Soul et Techno. Sa passion pour les percussions et les outils rythmiques a abouti à une belle collection d’instruments de tous les pays. Il dirige son groupe Glück dans un style de batterie Électro-acoustique. Professeur de percussion à l’École Nationale de Musique du Mans, il compte de nombreux étudiants privés. Sa batterie frénétique façonne une musique audacieuse, intense, entre schémas rythmiques implacables et improvisations débridées.